« Genèse d'une révolution | Accueil | Le "sauvetage" de l'industrie automobile, symptôme de l'impuissance publique face à la crise »

09 février 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Laurent, gaulliste libre

@ Malakine,

Superbe papier, très juste. Je pense que les deux hypothèses de ta conclusion sont aussi justes l'une que l'autre : il s'agit sans doute d'un calcul cynique pour faire monter le NPA et asphyxier le PS que l'effet du narcissisme du résidant de l'Elysée. L'incohérence incroyable entre ce qu'il dit et ce qu'il fait devient chaque jour plus incroyable.

Oppossum

Dans la série 'je suscite des espoirs que je suis incapable de satisfaire, entretenant ainsi la vilaines aigreurs et la méchante déception' (Allons cherchons un peu ...) , il y a tout de même bien plus fort que Sarko, qui, soyons honnête Malakine, n'a convaincu qu'une partie de son propre camp et surtout pas le camp d'en face ... et reste donc bien petit bras ...

Ce qui ôte beaucoup de pertinence au présent billet destiné surtout à montrer que quoiqu'il fasse quoiqu'il aurait fait et dit, non seulement Sarko ne partage pas ton avis, non seulement il a tort, mais il a doublement ou triplement tort.

Mais après tout s'il nourrit les " dynamiques révolutionnaires en légitimant toutes les contestations radicales du système" que partagent une bonne parie des commentateur de ce blog , où est le mal ? : nous aurions là un 'idiot utile' !

PS1/ "L'émission n’avait pour objet que de mettre en scène le volontarisme du président et lui permettre de dérouler ses multiples annonces" ... en effet ... et bien qu'il en soit vraiment rarement autrement ... il est bon de le rappeler ;)

PS2/ Sinon pour la TP, oui. La chose n'a d'ailleurs pas échappé à bien des personnes. Mais enfin, la gauche aurait fait la réforme (entre autres) plus tôt de cet impôt 'imbécile' (au lieu de s'épuiser à des 35h au final appauvrissantes) , que l'agité de la transgression permanente ne s'en serait pas saisi.

Philippe

@Malakine,

Exposé très clair et qui reflète bien l'impression produite par le show Sarko.
On pourrait aussi évoquer les contre-vérités affirmées par ce personnage. Sur Gandrange, sur la prétendue approbation par Axel Kahn de la réforme Pécresse alors qu'il vient d'en demander le retrait. Et on pourrait aller plus loin encore. Si la question de la révocation du préfet de la Manche et du directeur de la police a été abordée, les journalistes adoubés auraient pu rappeler celle de D.Rossi, qui n'avait pas empêché certains nationalistes de piétiner la pelouse de Clavier. Ajoutons la nomination du patron de l'audiovisuel..

Tu abordes la question du "paquet fiscal". Les caisses sont vides ? les différents volets de cette loi vraiment aberrante par ce temps de crise ont eu pour conséquence une diminution importante des rentrées fiscales. Sans compter le fait que des entreprises préfèrent donner des heures sup. défiscalisées plutôt que d'embaucher. De plus, le bouclier fiscal aurait déjà dû être suspendu sinon annulé. Cimbien de très riches installée en Belgique ou en Suisse sont revenus?
Et les paradis fiscaux? Il s'est bien gardé de citer le Lie...sten où son ami Bolloré a des avoirs!

Le lendemain, il se félicitait de sa prestation à Flamanville où, à plus d'un kilomètre, il y avait 20 fois plus de CRS que de manifestants.

A propos de la TP, même les maires UMP se demandent comment financer leurs investissements.

J'ai entendu qu'il allait recevoir les patrons de Renault et PSA à qui il va prêter des milliards qu'il n'a pas en demandant, en contrepartie de "diminuer" un peu les bonus et les dividendes des actionnaires.

Il a encore dit qu'il ne remplacerait qu'un fonctionnaire sur deux. Ne devrait-il pas commencer par diminuer son train de vie et celui de ses ministres?

Il y a quelque temps, un député anglais avait fait l'expérience de vivre avec une somme correspondant au SMIC. Pourquoi ne le fait-il pas et son gouvernement avec lui?

yann

@Malakine

Je penche évidemment pour ta deuxième hypothèse qui colle mieux à ses multiples problème d'égo qui ressortent régulièrement. Mais en fait Sarkozy est juste un Blair ou un Bush qui n'a pas eu de chance et qui se retrouve à la tête du pays au pire moment. Il est le symbole de l'échec de tout une génération de pensé et de délire, l'apothéose avant la chute. Son égo le pousse effectivement à mettre en place les conditions idéales de grands troubles. Il est vraiment un instrument de l'histoire comme les aimes Philippe Grasset, ou un "idiot utile" comme le dit Opposum bien que "narcissique utile" serait plus exacte. Il n'a en fait pas vraiment d'idée ou de programme juste un sens aigu de son propre intérêt à court terme. Je commence à me demander d'ailleurs s'il ne va pas se suicider une fois retourné dans l'anonymat?


Sinon sur l'insuffisance de la demande il y a une chose inquiétante c'est que malgré la baisse de la consommation le déficit commercial français continue à se creuser. Pas de chance il semble que les produits chinois soit trop essentiels pour pouvoir en reporter l'achat contrairement aux avions ou aux voitures que nous exportons. Je ne connais personne qui avait prévu çà une augmentation du déficit commerciale malgré un effondrement de la demande. C'est une preuve supplémentaire du danger de la sur-spécialisation industrielle. C'est le cas aussi de la Grande-Bretagne et de l'Espagne.

Gilles Bert Oz

Malakine,
Tes 3 dernier paragraphes sont superbements écrits et sans doute très justes dans leurs conclusions.
Est-ce voulu de la part du petit Nicolas ?
Là ! J'ai des doutes !
Comme j'ai des doutes sur le fait qu'il sache que la taxe pro est un impôt mineur, qui ne traumatise pas le chef d'entreprise (0,5% du CA dans la Restauration) : Une opération de com. plutôt qu'une mesure d'aide.

Anecdote : Il me semble l'avoir entendu dire que le chocolat au lait était à 19,6% de Tva et le chocolat noir à 5,5%.
J'ai dû mal entendre... car toute la nourriture à l'exception des alcools est à 5,5%, en France.

Bien sûr les journalistes et les économistes sont tellement déconnectés… qu’on peut tout leur raconter !

PeutMieuxFaire

Bonjour Malakine,

Sarkozy (seul ou avec son gouvernement ?) fait le choix de la relance par l'investissement. Même si le principe de ce choix n'était pas discutable pourquoi annoncer d'ors et déjà la suppression de la Taxe Professionnelle (pour 2010) sans avoir étudié comment remplacer cette recette. Cela fragilise les collectivités locales qui auraient pu être d'excellentes alliées pour contribuer à la relance par l'investissement.
Il semble négliger qu'il s'agit aussi (voire surtout pour le moment) d'une crise de confiance et amène ainsi les collectivités à se montrer, elles aussi, plus prudentes...

Entre vos deux hypothèses, pour moi, non seulement il est dans le court terme mais de plus dans l'improvisation.

Ludodo

Bonjour à tous,
Très bel article en effet, qui me donne envie d'écrire à mon tour.

Selon moi aussi, on est dans l'improvisation. Il sait qu'il doit présenter une nouvelle mesure, et sachant qu'il ne souhaite pas remettre le système en cause, il cherche dans ses "placards" une solution. Et là il retombe sur cette idée de suppression de la TP et dédide de la présenter sans plus d'approfondissement, et surtout sans aucune évaluation des impacts potentiels.

C'est un peu la fusion entre 2 techniques utilisées à plusieurs reprises:
- l'effet d'annonce/la surprise (suppression de la publicité par exemple)
- la mécanique: "un problème, une mesure immédiate" (voir le traitement des faits divers)

Si ce n'est qu'ici, les pots cassés seront certainement plus nombreux.

Ludodo, un lecteur assidu du blog depuis 1-2 mois

Malakine

@ Laurent

Je penche de plus en plus vers la thèse d'Emmanuel Todd selon laquelle Guaino n'a pas toute sa raison. Il fait des bons mots qui sont a première vue séduisants, mais comme ses discours ne débouchent pas sur l'actions, cela produit un discours extrêmement dangereux à long terme pour celui qui se l'approprie.

@ Opposum

L'idiot utile ? :-) Excellent !

@ Phillippe

Je crois qu'il faudrait non seulement abroger toutes les mesures du paquet fiscal (à l'exception peut être des intérêts immobiliers qui peuvent avoir un effet de soutien à l'immobilier mais ça reste à démontrer) mais également instaurer une surtaxe sur les bénéfices redistribués sous forme de dividendes, voire de les interdire pour toute entreprise qui aura dans le même temps réduit sa masse salariale. En cette période de dépression, il faut tout faire pour que l'argent demeure dans l'économie réelle.

@ Yann

Très juste. Il était destiné à adapter la france à la mondialisation et il arrive à un moment ou elle s'effondre. Il y a des sujets sur lesquels il a très vite intégrer le nouveau contexte (la fin des USA et du modèle anglo-saxon par exemple) mais il a beaucoup de mal à en finir avec son logiciel de la la compétitivité.

La déficit commercial record de la France est juste le signe d'un décalage dans l'effondrement des demandes. La nôtre tient encore le coup ou plutôt n'a pas encore complètement décroché.

@ Gilbert

Je ne sais pas si un gros industriel en dirait autant. La TP c'est une mine d'or pour les communes qui sont sièges de gros établissements industriels.

Tu es sûr de toi pour la TVA sur le chocolat ??? Vérifie? ce serait un comble que Sarko ce soit planté la dessus. C'est quelque chose qu'il a sorti lui même sans que personne ne lui demande rien.


@ PMF

Exact mais à sa décharge ce n'est pas le premier à annoncer la suppression de la TP. Chirac l'avait déjà fait dans des voeux aux forces vivres, de manière toute aussi improvisée. Ceci dit, c'est un signe d'amateurisme très préoccupant.

Gilbert

@Malakine,
Hi! Hi!
Bien sûr que 0,5% d'un CA de gros industriel, ça fait plus de sous que 0,5% d'un CA de 800.000 € d'un restaurant, cette bonne blague !
Même moi, si on m'avait dit: on vous fait cadeau de 4000 € ! Je n'aurais pas dit NON !
Mais 4000 € sur 200.000 € de taxes, ce n’est pas grand-chose !
Ça paraît peut-être difficile à comprendre, mais 4000 € pour un restaurateur où 400.000 € pour un industriel qui fait 80.000.000 € de CA…. C’est toujours un petit cadeau comparé aux 49% sur les salaires !

Et bien moi, je ne suis pas surpris du tout par l’erreur de Sarko !
Olivier Olga Boulba et un prof. de Lycée agricole de son blog, croyaient EUX que toute la nourriture manufacturée était à 19,6% !
Voilà ce que j'ai écris chez Dupin :

En tant que gestionnaire d'une affaire de restauration, j'ai fait les achats de nourriture et la comptabilité (factures sous le nez avec les colonnes à 5,5 et les colonnes à 19,6%) pendant plus de 20 ans et jusqu'en 2006.

A cette date, toute la nourriture était à 5,5% de TVA (à l'exception des alcools).
Je n'ai jamais entendu dire qu'une partie des denrées alimentaires avait échappée à cette règle depuis l'investiture de Nicolas Sarkozy.

Le président est donc entouré d'une bande d'économistes déconnecté des réalités, dont l'un (particulièrement dans les vapes) lui à soufflé : "Le chocolat au lait est à 19,6%, rendez vous compte, Monseigneur !"

Résultat, voilà notre clampin qui se pointe à la télévision. Tout fier de ses dernières connaissance, et vla t’y pas qui la ramène :
"Rendez vous compte.. Français ! La TVA sur le chocolat au lait est à 19,6% ! Ho! Là là, c’est débile !"

Biens sûr, comme pour le reste, les journalistes ignares ne pipent pas mot… le réel çà ne les concerne pas, ça leur fait même peur !
On peut leur raconter n'importe quoi !

Journaliste déconnectés, économistes virtuels, conseillers du président largués, politiques à cotés de leurs pompes !
Il est bien là, le problème Français n°1 ! LA COMPÉTENCE

René Jacquot

@ Malakine et Laurent

Sarkozy a choisi Guaino car c'est un "fêlé" comme lui... Confier la politique à des individus aussi irrationnels est source de tension (je vois bien Guaino suggérant l'annexion de la Wallonie de force).

Mais ce côté irrationnel ne l'empêche pas d'être calculateur et politicien comme il l'a dit à François Hollande en juillet dernier "Je vais vous faire chier avec Besancenot autant que vous nous avez fait chier avec Le Pen".

Calcul dangereux car je ne crois vraiment pas que Besancenot fasse une carrière à La Le Pen, la gauche de la gauche compte d'autres bretteurs de talent (Mélenchon) et je vous fiche mon billet que Besancenot ne dépassera pas les 10% aux présidentielles.

Enfin, la participation aux profits de l'entreprise est serpent de mer depuis René Capitant et je dois avouer que j'y crois de moins en moins.

En somme, Sarkozy est un mutin de panurge, un faux-dérangeant qui prend garde de ne pas sortir des clous de la pensée unique économique. Alors, il dérape un peu plus sur le sociétal pour continuer à garder capitf l'électorat FN...

RST

Je me permets de recopier ci-dessous un commentaire trouvé sur le blog de P.Jorion ici http://www.pauljorion.com/blog/?p=1844#comment-16512
par Daniel Dresse qui comporte une certaine dose d'optimisme. Cela rappelle E.Todd qui espérait que le voyou se transforme en homme d'Etat.

"Bien qu’étant généralement en phase avec toute la rancœur qui s’exprime ici sur notre président (sauf pour ceux qui choisissent le camp de l’absence, c’est-à-dire d’avoir toujours tort), je vais faire une concession à Paul.
Il est arrivé au cours de l’histoire que des tocards se prennent les pieds dans les méandres de leur duplicité et se trouvent acculés à suivre la voie tracée par ce qu’il y a de meilleur en eux. Ils n’ont pas vraiment le choix, c’est soit préserver un petit peu de la très haute opinion qu’ils ont de leur personne (et surtout capter cet amour des autres qu’ils brûlent à haute dose), soit quitter le champ historique comme des minables, méprisés de leurs semblables.
Par une sorte d’accident miraculeux, ces personnalités vides (des personnalités d’acteurs en fait, on se nourrit beaucoup d’illusions sur les acteurs) se remplissent de leur rôle et deviennent complètement en phase avec ce que le moment crucial d’une époque attend d’eux.
Je me souviens, au début des années soixante-dix, de ce que l’on disait dans le « Canard Enchaîné », les journaux de gauche en général, et de la propre bouche de ma prof d’espagnol (pourtant une royaliste déclarée) du futur roi d’Espagne Juan Carlos. « Un pobrecito » (un imbécile uniquement préoccupé par le karaté et les sorties en boîte de nuit).
C’est pourtant cet homme qui, une fois la couronne sur la tête, se montra à la hauteur des décisions nécessaires pour assurer la très périlleuse transition de son pays de la dictature à la démocratie. Il eut même, par la fermeté de ses décisions, un moment de quasi grandeur lors du putsch manqué des militaires en 1981.
Il n’est pas impossible non plus que notre Jeanne d’arc nationale, cette héroïne que nous avons rêvée magnifique, ait appartenu à cette catégorie là (j’avais écrit, à la suite d’un envoi de Paul, un très long billet là-dessus le 28 août dernier). Bien sûr, il y a beaucoup de déchets dans la mécanique. Un Général Boulanger par exemple, qui après avoir eu la mort de la république à portée de main, finit par se suicider comme un collégien névrosé et solitaire sur la tombe de sa maîtresse.
Je regroupe tous ces cas de figure sous le terme de « syndrome du Général Della Rovere » du nom de l’un des plus grands films de l’histoire du cinéma, tourné en 1959 par Roberto Rossellini, avec Vittorio de Sica.
L’histoire d’un pauvre type qui, à cause de sa ressemblance avec le chef de la résistance -le Général Della Rovere, abattu clandestinement- est chargé par les allemands de se faire passer pour lui dans une prison afin d’y démasquer des résistants. Il finit par se prendre au jeu et demande finalement à ses commanditaires qu’il soit fusillé avec les autres en tant que chef de la résistance.
Si un jour Monsieur Sarkozy nous sort un authentique général de sa galerie névrotique de Frégoli, il sera de cet ordre là. Le pire ne serait donc jamais certain…"

Philippe

@Malakine,

A propos de certains bons mots de Guaino, le ton sur lequel NS les lit est parfois étonnant.

J'ai peine à croire qu'il a été le nègre de Philippe Seguin!

BA

Sondage IPSOS, à paraître jeudi 12 février 2009 dans Le Point.

61 % d'opinions défavorables : Sarkozy bat ses records d'impopularité.

Une atmosphère de fin de règne.

La popularité du président Nicolas Sarkozy a chuté de 9 points en février à 36 %, son plus bas score depuis son arrivée à l'Elysée.

6 % des personnes interrogées ont un jugement "très favorable" de l'action du chef de l'Etat (=) et 30 % "plutôt favorable" (- 9).

35 % des personnes interrogées ont un jugement "plutôt défavorable" et 26 % ont un jugement "très défavorable" (ce qui donne 61 % d'avis défavorables au total, + 10).

http://www.marianne2.fr/_afp_newsmlmmd.f04f9302441aa6df22788affe3bc96a6.531_pnewsmlmmd.f04f9302441aa6df22788affe3bc96a6.701_nnewsmlmmd.dd961d83eb6fa589c4c6e13eb9c94777.551_r1

olaf

Ce qui m'a étonné en regardant les infos c'est que sarko préconise le maintient d'un quota d'emplois en France pour Renault, alors que le coût de ceux ci est supérieur aux pays de délocalisation. Dans ce cas la compétitivité par rapport aux autres marques va être défavorable si celles ci ne sont pas soumises à des contraintes protectionnistes. Ou j'ai rien compris, ou il y a des astuces de calcul que Ghosn devrait nous expliquer.

yann

@Olaf

Le calcul c'est qu'il se foute complètement de ces quota et qu'une fois passé l'effet médiatique les subventions aideront à délocaliser plus vite. CQFD

olaf

Jorion est désabusé déjà de l'administration Obama et pourtant semble porter du crédit à Sarko, que pour ma part j'ai lors de sa prestation électorale considéré comme une girouette. Peut être qu'une girouette aussi acrobatique peut finir par trouver la bonne direction. Les étrangetés du mouvement brownien ou autres attracteurs étranges se révèleraient ils efficaces ? La suite nous le dira t elle ? Ca serait très intéressant. A défaut, on aura la confirmation des limites de la prestidigitation communicationelle, alors bof, on le savait déjà, les cabarets ne datent pas d'hier.

PeutMieuxFaire

Sur le chocolat, celui des chocolatiers, Sarko ne dit pas n'importe quoi : " le taux à 5,5 % concerne le chocolat noir, le chocolat de ménage au lait et les bonbons de chocolat. Restent à 19,6%, le chocolat au lait et le chocolat fourré qui ne soient pas de la taille d’une bouchée ; le chocolat au lait et le chocolat fourré qui ne seraient pas de la taille d’une bouchée resteront à 19,6 % et seront donc considérés comme des produits de luxe !"
Source : http://www.chocolats.org/pdf/documents_55_11_2005.pdf

En ayant vérifié ce qu'avançait le Président, restons modeste, cela ne fait pas de moi un "grand économisme"... Ni du Président d'ailleurs (si c'est ce que vous voulez continuer à penser !).

Malakine

@ PMF

Merci de cette précision, beaucoup plus utile d'ailleurs pour apprécier les talents de donneur de leçon du sieur ozenfant que ceux d'économistes du président ! ;-)

yann

@Malakine

Une émission radio sur la crise avec Édouard Husson et Norman Palma sur leur dernier livre "Le capitalisme malade de sa monnaie":

http://www.radionotredame.net/emission/legrandtemoin/2009-02-09/

M'ENFIN!

Je n'ai pas vu le dernier sketch de votre Omni-Président, mais il est vrai qu'il apparaît de plus en plus schizophrène. Non seulement il dit le contraire de ce qu'il fait (et inversement), mais il parvient même à dire le contraire de ce qu'il dit et à faire le contraire de ce qu'il fait.

C'est plutôt inquiétant si on se place du côté des conservateurs, mais très réjouissant pour ceux qui attendent des changements radicaux. Comme le dit très bien Malakine, Sarkozy fait tout pour exciter la colère populaire. Je ne pense pas que ce soit voulu, ceci dit. Pour être machiavélique, il faut être intelligent.

Ça me fait penser à son immonde discours paternaliste de Dakar. Quand on est capable d'insulter un continent tout entier sans le faire exprès, on est également capable de se mettre sa propre population à dos en cherchant à l'amadouer.

"On se demande si les classes dominantes ne se débarrasseront pas de lui avant même que le peuple ne s'en charge."
C'est possible, mais ça risquerait de créer encore plus de chaos. Ils feraient mieux d'offrir une tenue de dominatrice à Carla, ça le calmerait peut-être.

M'ENFIN!

Un nouvel article sur le protectionnisme sur DeDefensa : http://www.dedefensa.org/article-depression_et_protectionnisme_10_02_2009.html

En voici un extrait qui devrait réjouir bon nombre d'intervenants d' Horizons :
"Il est vrai que le mot “protectionnisme” est un mot-générique pour susciter les réflexes non raisonnés de peur, exactement comme si l'on s'adressait à une pensée enfantine; il est utilisé par les idéologues du libre-échange, dont l’intégrisme est sans doute plus radical, derrière son apparence de raison, que nombre d’intégrismes que nous dénonçons comme des dangers contre la civilisation."

Gilbert

@RST, Merci de la circulaire !

Je n'ai pas peur de le dire quand je me suis trompé, (contrairement à certains) et en l'occurrence c'est le cas !
Enfin c'est le cas, car il existe un type de bonbons au chocolat au lait de luxe qui échappe à la règle générale (dieu seul sait pourquoi), et ce n'est pas le cas parce que dans la vie réelle le chocolat au lait est bien à 5,5%.
Il est vrai que dans un restaurant TOUTES les denrées comestibles hors les alcools sont à 5,5%, y compris le foie gras et qu'on y achète pas de "bonbons de luxe".

Il me semble d‘après la circulaire d’RST qu‘il s‘agît uniquement du cas spécifique de -bonbons- au chocolat au lait.
Ou alors, dans la réalité cette loi n'est pas appliquée, puisque :
MA FACTURE D'INTERMARCHE DE CE MATIN COMPTE LA PLAQUE DE CHOCOLAT AU LAIT A 5,5% !!!

Encore une spécificité Française : Les lois idiotes ne sont heureusement pas toutes appliquée dans la vie réelle !

Donc achetez des plaques de chocolat au lait et vous vérifierez par vous mêmes : elles figurent bien à 5,5% de TVA.....
Mais çà, ce n'est que l'insignifiante réalité, un paramètre absolument hors de portée de la bullocratie et donc du président !

Gilbert

@RST, Merci pour la circulaire !

Je n'ai pas peur de le dire quand je me suis trompé, (contrairement à certains) et en l'occurrence c'est le cas !
Enfin c'est le cas, car il existe un type de bonbons au chocolat au lait de luxe qui échappe à la règle générale (dieu seul sait pourquoi), et ce n'est pas le cas parce que dans la vie réelle le chocolat au lait est bien à 5,5%.

Il est vrai que dans un restaurant TOUTES les denrées comestibles hors les alcools sont à 5,5%, y compris le foie gras et qu'on y achète pas de "bonbons de luxe".

Il me semble d‘après la circulaire d’RST qu‘il s‘agît uniquement du cas spécifique d'un certain type de -bonbons au chocolat au lait.-
Ou alors, dans la réalité cette loi n'est pas appliquée, puisque :
MA FACTURE D'INTERMARCHE DE CE MATIN COMPTE LA PLAQUE DE CHOCOLAT AU LAIT A 5,5% !!!

Encore une spécificité Française : Les lois idiotes ne sont heureusement pas toutes appliquée dans la vie réelle !

Donc achetez des plaques de chocolat au lait et vous vérifierez par vous mêmes : elles figurent bien à 5,5% de TVA..... Mais çà, ce n'est que l'insignifiante réalité, un paramètre absolument hors de portée de la bullocratie !

Crapaud Rouge

Analyse impeccable. Et qui va au cœur des choses, c'est rare.

MKL

En 2008, 200 milliards d'€ de bénéfice sont allés au capital alors qu'ils auraient du être distribués aux salariés si l'on était resté à l'équilibre de 1980, soit 4000€/an par actif !

Quand les politiques finiront-ils par admettre que le problème à l'origine de la baisse des salaires dans le PIB est LE CHOMAGE ET LA PRECARITE DE MASSE ?

Avec, en France, quasiment 5 millions de chômeurs/rmistes et précaires à 800€/mois, par peur de basculer du "mauvais côté", toute négociation salariale ne se résume souvent qu’à un : "Si t’es pas content tu peux aller voir ailleurs" !

Rééquilibrons le rapport de force salariés/employeurs par la création de millions d'emplois et le pouvoir d'achat augmentera naturellement.

La méthode : une forte RTT "intelligente" (anti 35h en quelque sorte), dont à la fois le salarié de tout type d'entreprise, l'entreprise elle-même et la société toute entière tirera bénéfice.

La semaine de 4 jours à la carte est expérimentée en France depuis 15 ans avec succès sur 400 PME/TPE : sa généralisation créerait au minimum 1,6 millions d'emplois en CDI (études Ministère du Travail / Patrick Artus).
Voir les ouvrages de Pierre Larrouturou à sujet.
http://nouvellegauche.fr

karateka

le karaté c'est le meilleur sport tout le monde doit le pratiquer parceque il aide a se controler et apaise l'esprit...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Stats


  • Fréquentation du site